EPISODE N° 45 – M’enfin !!!

45J’ai une admiration infinie pour Franquin.

Et plus particulièrement pour Gaston Lagaffe. Cet employé de bureau, chargé principalement de répondre au courrier des lecteurs et qui emploie toute son ingéniosité à, indifféremment et toujours avec talent, inventer des machines extraordinaires, nourrir ces animaux domestiques, jouer avec Jules de chez Smith en face ou flirter avec Mademoiselle Jeanne.

Lire la suite

EPISODE N° 44 – On l’appelle Venise…

E44Nous avons déjà parlé de ma passion pour les réunions ?

Ah Oui ?! Vous êtes sûrs ? Et il n’y a pas si longtemps* ?! Je commence sérieusement à radoter !!! (Ou j’espère encore vous donnez envie d’aller voir un autre épisode, c’est tout aussi plausible)

Mais ce dont je suis certain (ou à peu près) c’est que je ne vous ai pas parlé des réunions de chantier. Ah ces grands moments de convivialité bourrue qui pourraient faire passer le concile de trente pour une réunion de l’amicale des Bisounours associés !

Et une fois encore, je peux témoigner qu’elles ont sacrément évolué ces réunions en quelques années (quoi 25 ?! déjà 25 ans ? décidément, je ne m’y ferai pas !!!)

Lire la suite

EPISODE N° 42 : Tolérance Zéro !!!

« Et un jour, j’en ai eu assez !!! »E42

« De quoi ? »

« Eh bien, assez de me lever tôt juste « parce qu’il  faut être là* », assez de me coucher tard pour déboguer des HAL récalcitrants**, et plus généralement assez de devoir me débattre au milieu de Hyènes en Louboutin et de Requins en cravate*** »

« Oh ben alors ? Un petit coup de mou ?! »

Lire la suite

EPISODE N° 41 : Mangez moi… mangez moi… mangez moi…

E41

Vous vous souvenez de ce clip de Billy Ze Kick et des gamins en folie ? VIDEO

Sachez que cet épisode n’a aucun rapport, ni avec le titre, ni avec les substances plébiscitées par ces jeunes énergumènes.

Alors, pourquoi vous titiller le cortex avec cette insupportable ritournelle, me direz-vous à juste titre ?

Eh ben parce que !

Parce que depuis que j’ai posé le pied (gauche) par terre ce matin, cet air vicié comme une pub Car-Glass me harponne le bulbe et fait fuir le peu d’inspiration que je suis en droit d’attendre des rares neurones survivants d’une soirée thaï-rhum.

Et comme je suis du genre partageur, si vous ne voulez pas que je vous la chante à mon tour, vous avez intérêt à lire la suite… sinon !!! Mangez moi… Mangez moi… Lire la suite

EPISODE N° 39 – Longtemps, je me suis couché de bonne heure…

LyrkhanN’allez pas croire que je me prenne pour Proust, loin de moi cette ambition.

Et pourtant cette phrase a tellement hanté mon esprit, chaque matin, à l’instant où mon réveil (ou plutôt ma « sirène d’alarme », le terme est mieux adapté) affichait en beuglant un « 6:30 » haineux. Ce tintamarre exaspérant provoquait systématiquement le même questionnement : 

« Mais pourquoi ? Pourquoi, ne puis-je faire mienne cette si bonne idée de se coucher tôt ? »

« Euh,… T’es gentil, mais quel est le rapport avec le BTP ? »

Parce qu’il m’est arrivé une fois de ne pas l’entendre, ce maudit réveil !

Lire la suite

EPISODE N° 38 – Modes et Travaux

E38-3A l’occasion des remises de médailles d’ancienneté, il y a toujours un archéologue amateur pour déterrer quelques photos antédiluviennes prises, le plus souvent, à l’occasion de beuveries officielles ou de séminaires de… de… de séminaires !

Il faut dire que c’étaient les seules occasions de faire des reportages photos, l’époque du selfy était encore loin et sauf à immortaliser des chantiers en cours, les Cartier-Bresson en herbe avaient peu de choses à se mettre sous la dent (« les yeux ? », oui si vous préférez !)

Lire la suite

EPISODE N° 37 – Je suis une légende


E37On ne rentre pas n’importe comment dans une école d’ingénieur.

Rien à voir avec un plan Vigipirate niveau rouge-vermillon-écarlate-cramoisi ou un quelconque dress-code obligeant le port de souliers vernis pour aller à la plage*.

Je parle des concours. Aah ! Les concours d’entrée aux « grandes écoles », quelle belle aventure !
Lire la suite

EPISODE N° 36 – Si vous me cherchez ?!

E.36 (1)

Pour qui a eu le plaisir de suivre un chantier (si, si on peut prendre plaisir à ce genre d’activité !), vous aurez remarqué qu’il y a trois étapes intéressantes.

Le lancement de l’opération; le ventre mou et l’emballage final. Mais comme le cocktail de Marius, il peut y avoir un quatrième tiers, disons… intéressant

Lire la suite